AIMÉ-MOÏSE A BESOIN D'UN COUP DE POUCE!

Aimé-Moïse a débarqué dans ma classe en octobre dernier, en provenance du Havre. Arrivé du Rwanda en France en 2017, j’ai rapidement compris que sa situation était très précaire, sa mère et ses 4 frères et sœurs étant sans logement.

Notre lycée lui a offert de l’héberger à l’internat, lui permettant ainsi d’étudier et d’être à l’abri pendant les 5 jours de la semaine scolaire.

Mais le niveau d’exigence linguistique et scientifique représentait un obstacle de taille à sa réussite scolaire et Aimé-Moïse a accepté d’intégrer un lycée professionnel pour préparer un Bac pro dans le domaine des systèmes énergétiques et climatiques. Il a donc abordé en décembre sa 3è rentrée scolaire, et s’est adapté à son nouvel établissement, avec la même motivation et le même courage que deux mois auparavant.

Aujourd’hui cependant, le financement de l’internat n’est plus assuré, ni par le fonds social de son ancien établissement (qui ne finance que ses propres élèves), ni par le fonds social du nouvel établissement (qui n’a pas de moyens financiers suffisants).

C’est pour cela qu’Aimé-Moïse a besoin d’un coup de pouce, pour soutenir l’incroyable volonté de s’en sortir dont il a fait preuve, dans des conditions dans lesquelles j’aurais renoncé dix fois, avec cette force tranquille, cette pudeur et cette dignité cachées derrière son sourire.

Concrètement, on a besoin de payer les deux derniers trimestres d’internat (900€) et si sa mère (qui a commencé récemment à travailler dans un Ephad) trouve enfin un logement, notre aide pourrait permettre à cette famille d’acheter quelques meubles et d’envisager plus sereinement les mois à venir, d’où l’objectif de 2000€ pour cette cagnotte. Si chacun d’entre nous verse 10€, 20€ (ou plus !), on peut rapidement rassembler cette somme.

Je tiens à préciser qu’Aimé-Moïse n’est pas au courant de cette initiative : il ne m’a rien demandé, à part de l’aider à trouver un travail (avis aux lecteurs de ce message : si vous connaissez un employeur potentiel pour un ptit gars acharné à s’en sortir et qui serait prêt à l’embaucher pendant les vacances scolaires, faites-moi signe !).

Merci pour lui et merci de faire vivre ce beau mot SOLIDARITE.

Sylvie




Collecte close

Déjà 1 775 € collectés, objectif 2 000 €

Vous étes invité-e à contribuer avant le 02/03/2019 par Sylvie Berthoud
Contacter l'organisateur de la cagnotte