SOLIDARITÉ ACCUEIL MINEURS ISOLÉS

Solliciter l’aide financière de personnes connues et inconnues pour faire vivre des jeunes garçons de 16 ans, nommés socialement  comme « migrants », « mineurs non accompagnés» , « mineurs isolé », bref des êtres humains en transhumance… ne m’est pas une chose aisée. Je me présente, Léo, j’ai 31 ans, je réside à l’heure actuelle dans la maison familiale et partage l’espace avec mes parents. Nous avons été touchés par la situation des migrants d’une manière générale, et plus précisément lorsque nous avons dans un premier temps entendu parler de la situation de 2 mineurs étrangers exclus du système de l’aide sociale à l’enfance. Dans un second temps, j’ai rencontré Mohammed et Alakana pour lesquels la minorité a été contestée. Face à cette situation d’êtres humains réduits à un test osseux, nous avons, après concertation, réflexion et prise en compte de nos réalités respectives, décidé de les accueillir.

Aussi, Mohammed et Alakana résident dans cette maison disposée pour accueillir depuis le 9 juin 2019. Nous avons pris le temps de nous rencontrer, de partager des moments de vie quotidienne et d’échanger sur les envies respectives de chacun. Ainsi, Mohammed et Alakana désirent apprendre le français, intégrer un établissement scolaire et pratiquer une activité sportive. Comme vous pouvez l’imaginer, leur permettre de réaliser ces envies a un coût, comme celui de se nourrir, se loger, et vivre dignement. De même, tous deux n’imaginaient pas quitter leurs terres natales, leurs familles et leurs repères pour se retrouver dans un pays d’ "accueil" en situation irrégulière. Au gré des échanges, nous entendons leur détresse face à cette irrégularité. Nous réalisons qu’il est primordial de leur permettre de disposer de leurs droits et de les accompagner vers l’admission au séjour. En effet, sans ces prérequis, l’accès à une scolarité et une activité sportive leur sera légalement inaccéssible. Au regard de ces éléments et de notre limite financière, nous faisons appel à votre bienveillance, soit par un apport de don, soit en relayant ce message.

La cagnote solidaire et participative servira à parrainer Mohammed et Alakana pour une durée de 6 mois. Si par bonheur leur régularisation prenait moinds de temps, nous nous engageons soit à leur verser à part égale le solde de la cagnotte afn qu'ils aient un petit pécule pour démarrer dans leur nouvelle vie, soit selon l'évolution de la situation, à reverser le reste de la somme non-utilisée à l'association "Un Toit c'est un Droit" (UTUD, association Rennaise reconnue en matière d'accueil et d'hébergement pour les personnes à la rue).




Collecte close

Déjà 365 € collectés, objectif 3 800 €

Vous étes invité-e à contribuer avant le 24/07/2019 par Léo Longpré
Contacter l'organisateur de la cagnotte