OUI AUX BONS OEUFS LOCAUX NATURELS !

Il était une fois Bertrand,

Qui avait il y a encore 2 ans une toute petite exploitation de canards de barbarie aux portes de Toulouse et que la réglementation a fait plier. Plier ? Plus aucun palmipède dans les élevages de plus d'un millier de communes du sud-ouest. Résultat :

Ce vide sanitaire "obligatoire" de six semaines, annoncé en février 2017 par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, a interdit toute mise en place de palmipèdes dans les élevages et que les bâtiments soient vidés pour être "nettoyés et désinfectés" et les animaux abattus... Il y en a eu 2 sur une période de 12 mois. Betrand s'occupait de 50 canards par mois et n'a pas pû se relever de ces épisodes.


Alors, il a discuté, réfléchit (oui, ça lui arrive!), s'est fait conseiller par les copains producteurs et il s'est lancé, il y a une petite année, dans les poupoules ... Oui, de bons oeufs bio, la demande est croissante et il avait de quoi créer une grande serre et du terrain pour accueillir celles qui allaient ravir nos assiettes.


Avec une trésorerie inexistante, Bertrand a été obligé d'acheter des poules de reformes (5 fois moins chère que des jeunes poules) sauf que ces poules de près de 3 ans pondent beaucoup moins que des jeunettes ! Aujourd'hui, sa production lui ramène un revenu bien en dessous du seuil de pauvreté (1026 euros - Insee - Observatoire des Inégalités - 2018).


Pour être tranquille dans sa tête pour les prochaines années, il a besoin rapidement d'acheter 240 poules prête à pondre. Une poule coûte en moyenne 12 euros. Il faut donc qu'il trouve 3000 euros.

Un petit fond supplémentaire serait la bienvenue pour améliorer un peu les pondoirs et leurs habitats (environ 1000 euros)


Moi, Bertrand, je l'adore, comme beaucoup qui le connaissent, c'est un homme en or et il mérite d'avoir ces nouvelles poules même sans les oeufs d'or ... Vraiment.


Alors, j'ai décidé de lancer cette campagne, pour lui et aussi pour nous tous !


C'est en grande partie grâce à la coopération entre humains et aux petits producteurs locaux que nous pourrons continuer à vivre dans les prochaines décennies de façon heureuse, avec la chance d'éviter de devoir partir avec notre baluchon sur les routes d'une vie meilleure...


Chaque euro compte, le temps est compté. Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, à votr' bon coeur !


Je remercie par avance pour leur soutien toutes celles et ceux qui auront participé à sa réalisation. C'est un coup de pouce incroyable pour la continuité d'une agriculture locale et respectueuse. 


NB : tous les dons de 10 à 30 euros pourront récupérer une boîte d'oeufs sur l'exploitation à l'automne prochain ou lors d'une distribution de LRQDO au 27 bis allée Maurice Sarraut à Toulouse. Les dons de plus de 30 euros se verront invités à un pot de l'amitié sur l'exploitation et auront leur nom sur un joli cadre à l'entrée du Poulailler ! Pensez à laisser votre nom ou email pour que l'on vous retrouve ! 


 



Collecte close

Déjà 3 211 € collectés, objectif 3 000 €

Vous étes invité-e à contribuer avant le 02/08/2019 par Laure Jandar
Contacter l'organisateur de la cagnotte